Si il y a bien quelque chose qui me passionne depuis que je suis une gamine , c'est bien l'astronomie , c'est peut être de la que j'en tire ce côté rêveur? , allez savoir... Bref je suis toujours de prêt les infos même si je n'achète plus ciel et espace hélas ..mais maintenant il y a le net :p ça sert toujours !
PARIS (AFP) - Un "peigne astronomique" à laser améliorant de 60 fois les mesures d'accélération des astres a été mis au point pour découvrir des planètes extra-solaires comparables à la Terre, rapportent des chercheurs dans un article à paraître jeudi dans la revue britannique Nature.
Ce nouvel instrument devrait permettre de détecter les minuscules accélérations produites par des exo-planètes de la taille de la Terre en orbite à des distances de leur étoile les rendant habitables : ni trop près ni trop loin pour qu'elles ne soient ni trop chaudes ni trop froides pour abriter la vie.
Jusqu'à présent, 277 exoplanètes ont été découvertes, mais aucune similaire à la Terre car la précision des instruments ne permet de détecter que des planètes 5 fois plus grosses que la nôtre, et aussi éloignées de leur étoile que Mercure.
Cet "astro-peigne" augmenterait nettement la mesure des "vitesses radiales", qui a déjà permis de mettre au jour des planètes extra-solaires, et "devrait révolutionner la spectroscopie astrophysique", selon l'un des auteurs de l'article, Chih-Hao Li, de l'université Harvard à Cambridge (Massachusetts).
La méthode "des vitesses radiales" consiste à détecter dans le spectre d'une étoile les perturbations de son mouvement causées par la présence d'un corps céleste.
La seconde méthode permettant de découvrir ces planètes est dite "des transits", avec la recherche d'éventuelles et régulières variations de luminosité d'un astre.
Dans un commentaire accompagnant l'étude, Gordon Walker, professeur émérite de l'Université de Colombie britannique à Vancouver (Canada), estime que la mise en oeuvre de cet "astro-peigne", "pourrait représenter une avancée majeure dans la précision de la spectroscopie astronomique".
Ce nouvel instrument pourrait être installé en 2009 ou 2010 sur le site du télescope William Herschel en Espagne, selon les auteurs de l'article de Nature. News - Yahoo